Choucroutes, yaourts, saucisson sec… vive la fermentation avec Terre Vivante !

Des aliments aux mille vertus
Cuisiner les aliments fermentés
Claude Aubert, Jean-James Garreau
Editions Terre Vivante
Collection : Conseils d’expert
128 pages ; (15 x 21 cm) .
Prix: 14 €

Yaourts, bière, choucroute, kefir, tofu… 60 recettes pour faire soi-même ou accomoder les aliments fermentés.
Pain, yaourts, bière, choucroute, kefir, tofu… Nous consommons tous les jours sans le savoir des aliments fermentés.
Méthode de conservation hors pair aux propriétés nutritionnelles et médicinales incomparables… la fermentation, procédé millénaire, mérite d’être redécouverte. Ce livre nous explique les intérêts de cette technique, et propose une soixantaine de recettes pour faire soi-même ou accommoder les aliments fermentés. Que diriez-vous de tempeh aux poivrons ou d’un délicieux kéfir de fruits ?

Au sommaire :
Les aliments fermentés, un univers fascinant
Des aliments familiers aux propriétés méconnues : une technique de conservation inégalée, la conservation, une nécessité depuis le Néolithique, changements de l’ère industrielle, du « fast-food » écologique et intelligent, des aliments plus digestes et plus assimilables, des aliments riches en enzymes, vitamines et antioxydants, d’indispensables sources de probiotiques, bactéries pathogènes inhibées, élimination de certains polluants, aliments « médicaments »

Des acteurs microscopiques et des transformations multiples : bactéries, moisissures, levures et enzymes, les différentes fermentations – Présentation des aliments fermentés : une pratique universelle et ancestrale qui tend à disparaître, les légumes, viande et poisson, soja et autres légumineuses, céréales, produits laitiers, boissons fermentées peu alcoolisées, autres aliments et condiments fermentés.

Les aliments fermentés au quotidien
Choucroute et autres légumes lactofermentés : fermentations à faire soi-même, recettes à base de légumes lactofermentés – Soja et autres légumineuses fermentées – Pains et autres céréales fermentées – Yaourts et autres produits laitiers fermentés – Boissons fermentées

Notre avis:
Tout comme ce qui s’est passé pour les plantes médicinales et les tisanes de nos grands-mères, les aliments fermentés ont souffert des progrès de la science et du marketing, reléguant loin derrière la congélation et la conservation industrielle les bienfaits des produits de fermentation. Aujourd’hui, on a pratiquement tout oublié des méthodes de conservation par fermentation, ces gestes répétés depuis des siècles et qui ajoutaient à un mode de conservation des plus simples des qualités nutritionnelles de premier plan. Fort heureusement, la mode du bio renoue avec l’idée de faire les choses soi-même, on connaît tous quelqu’un qui fait ses yaourts dans sa belle yaourtière ou son pain dans sa machine à pain flambant neuve, voire s’essaye à de « nouvelles » recettes de limonades dans ces appareils à soda dernier cri. Bon allez, c’est normal, on est tous des fashion victims même quand on croit lutter contre le système. Ceci fait sourire mais le plus important est la notion de retour aux vraies et bonnes choses. Peu importe le chemin que l’on prend pour y arriver. Que ce soit par le biais de belles machines « pour faire du naturel », par l’attrait pour des produits à l’accent « exotique » comme le kéfir, le tempeh, le tofu… Ou, pourquoi pas en choisissant un livre comme celui-ci, rempli de recettes fermentées à souhait, nous rappelant les bienfaits de la choucroute, de la bière, du saucisson sec, des yaourts et des fromages ! Une lecture hyper intéressante qui vous explique pourquoi c’est bien et combien c’est bon d’inclure dans notre alimentation quotidienne des fermentations. Non pas celles qu’on trouve facilement vantées dans les supermarchés mais celles de petits producteurs étiquetés bio, celles disponibles à la vente dans des magasins spécialisés ou mieux encore, celles qui résultent de votre propre travail (les recettes ne manquent pas dans cet ouvrage indispensable!). Il n’y a plus qu’à mettre la main à la pâte et à faire lever celle-ci grâce à un levain naturel et pas une levure de laboratoire s’il vous plaît !

Publicités