L’herbier boisé – Bernard Bertrand, éditions Plume de Carotte


L’HERBIER BOISÉ
Histoires et légendes des arbres et arbustes
Par Bernard Bertrand
Editions Plume de Carotte
Format : 22,5 X 33,5 cm
192 pages couleur
Couverture cartonnée pelliculée
Prix: 35€

Présentation de l’éditeur:
Fondations de Venise construites en Aulne, plus gros avion du monde bâti en Bouleau, Frêne confident des timides, Robinier ami des gourmands, erzatz de café fait des baies de Houx, Gallois vainqueurs de guerres grâce à l’If…
De tout temps et dans quelque société que ce soit, les populations ont utilisé les arbres et arbustes pour fabriquer des objets de tous les jours, des meubles, des charpentes, des bols, des outils.
Mais les arbres ont bien souvent offert également leur lot en nourriture, en médicaments, en jeux… et en légendes, toutes plus étonnantes les unes que les autres.
Chez nous, en Europe occidentale, l’ère du plastique a balayé, en moins d’un demi-siècle, une grande partie de ce savoir faire prodigieux.
Ce livre, à sa façon, se veut être un hommage et une mémoire de ces richesses… à redécouvrir sans tarder !

Notre avis:
Cet ouvrage s’ouvre avec un long et très intéressant avant-propos de l’auteur sur l’état de la forêt aujourd’hui. Une vue qui fait prendre conscience de toute l’importance de nos bois, bosquets et forêts. A côté du sempiternel refrain, certes justifié, de « poumons de la Terre », on se rend compte avec Bernard Bertrand que la forêt est aussi un élément incontournable de la régénération des terres. La grande leçon à retenir est que la culture et ses amendements divers, appauvrissent le sol alors que l’humus des forêts l’enrichi. Dans un monde où le gaspillage des denrées est honteux, on se demande pourquoi une agriculture moderne et en phase avec un souci de préservation de l’environnement ne tiendrait pas compte de ce facteur. Certes, cela demanderait de penser sur plusieurs générations, ce que l’homme, hélas, a bien du mal à faire.
Passé cette petite réflexion, revenons au livre en question. L’herbier boisé présente les arbres et arbustes les plus communs, chaque tableau est accompagné d’un joli petit texte et de quelques notes et anecdotes sympathiques. Tout ça reste au niveau de l’invitation et de la découverte, l’initié ne découvrant pas vraiment l’Histoire ou les légendes comme le laisse supposer le sous-titre, juste quelques pistes…
Au final, voilà une belle introduction à l’univers boisé avant de se rendre sur le terrain ou de poursuivre son exploration livresque.