Dans les jardins de la Bible

Screen Shot 2014-10-30 at 14.05.20

Dans les jardins de la Bible

Florence et Marie-José Thinard

Editions Plume de Carotte

Présentation éditeur:

L’histoire commence par une pomme, mais peut-être était-ce une figue, ou encore un cédrat, croqué par Adam et Ève et qui leur valut d’être chassés de l’Eden. Débute alors une incroyable épopée biblique dans laquelle les plantes ne cesseront de jouer un rôle important. Aujourd’hui encore, ces textes nous racontent aussi bien le pouvoir symbolique qu’ont pu jouer ces végétaux que l’histoire de la naissance de l’agriculture… Ce livre décortique les textes sacrés sous l’angle de la botanique. On apprend ainsi quel bois utilisa Noé pour construire l’Arche ou encore quelle variété forma la couronne d’épines qui ceignit le front du Christ. On y découvre l’origine étymologique des noms hébreux de chaque plante ainsi que leur définition botanique. Le récit nous entraîne, de versets en chapitres, porté par une illustration donnant la part belle à ces plantes révélées dans leurs paysages méditerranéens du Proche Orient. Que vous soyez curieux des religions ou passionné de botanique, ouvrez la porte de ce livre et entrez dans les jardins de la Bible.

 

Notre avis :

Tout le monde connaît aujourd’hui les éditions Plume de Carotte pour leur attachement au Beau Livre et à la nature. Côté Beau Livre, nous voilà une fois de plus aux anges, c’est le cas de le dire… Un grand format (22,5 x 29 cm); une couverture toilée, une reliure magnifique; une mise en page fidèle à ses habitudes et cette génialissime idée d’ajouter en fin de livre un herbier imprimé différemment et qui confère au livre encore plus de préciosité appréciable et bienvenue que l’on retrouve également dans le ton emprunté par les auteurs. Côté nature, une thématique qui ne peut qu’attirer toute personne passionnée de botanique, d’Histoire ou de culture religieuse : les plantes de la Bible. Voilà un sujet déjà traité par ailleurs mais qui ici se révèle complétement passionnant ! Les auteurs ont placé la barre très haut, jusqu’à toucher les cieux eux-mêmes, c’est dire… Elles nous offrent un voyage à travers les Saintes Ecritures avec pas moins de 60 plantes et pour chacune d’elle, une discussion à la fois botanique et linguistique menant à pointer ou à proposer avec une quasi certitude la plante évoquée dans les textes. C’est précisément ici que surgit toute la magnificence de ce livre, dans une combinaison de passions, celles de la recherche historique et documentaire, des voyages pour Florence Thinard et celles de la Bible et de la linguistique, des langues anciennes pour Marie-José Thinard. Complices, elles rebondissent sur les idées de chacune, soulèvent le moindre petit caillou de ces déserts qui n’en étaient pas alors, pour nous offrir un merveilleux guide au travers des Jardins de la Bible. C’est quand un livre parvient à combiner la beauté de sa matière à la justesse de son texte, que l’on frôle le miracle. En voici un.

 

Toutes les plantes appréciées par les fées !

Les éditions Plume de Carotte sortiront pour la rentrée prochaine « Les plantes des fées et des autres esprits de la nature« . Vous trouverez ce livre en librairie dès le 18 septembre prochain. C’est avec grand plaisir que nous avons collaboré avec Véronique Barrau à sa rédaction. Un savoir qui avait été à l’origine de ce site et qui aujourd’hui part sous forme de vrai livre, chouette ! Nous en reparlerons à sa sortie… En attendant, voici la couverture… pleine de magie !

 

plantes-fees

Photographies nature…

Au hasard des balades, des visites de jardins, je pose mon objectif sur les plantes, insectes, araignées… Je scrute le ciel pour y capturer le sourire des oiseaux, les étendues herbeuses pour y immortaliser le regard d’une fleur. Des photos sans prétention aucune qui s’inclinent devant la beauté de Mère Nature. Vous souhaitant de partager quelques secondes de ce bonheur avec moi…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un livre pour vous mettre au parfum !

Plantes à parfum

de Serge Schall

aux éditions Plume de Carotte

plantes à parfum

Notre avis:

Après nous avoir embaumé de savoirs avec l’Herbier parfumé paru en 2010, les éditions Plume de Carotte nous reviennent avec Plantes à parfum, un livre de taille plus modeste, entrant dans la très belle et très intéressante collection dirigée par Serge Schall qui revêt ici de plus sa casquette d’auteur. Un texte clair, précis qui vous emmène dans l’univers de la parfumerie avec une touche de nostalgie propre à cette collection. Après une brève histoire des parfums, voici une avalanche de plantes, armoise, basilic, cèdre, gingembre, jasmin, menthe, patchouli, rosier, vanillier, violette et j’en passe, toutes accompagnées d’un parfum mis en exergue en fin de chapitre et enrichi d’une anecdote notable ou de sa petite histoire secrète. On prend grand plaisir, comme d’habitude, à lire et découvrir cette histoire ethnobotanique des plantes, ces liens tissés depuis toujours entre l’homme et le végétal. Ouvrez vite ce livre, il vous mettra au parfum !

À la cueillette des plantes sauvages utiles

À la cueillette des plantes sauvages utiles

À la cueillette des plantes sauvages utiles
Plantes médicinales, tincturiales, aromatiques… sachez les reconnaître
Nathalie Machon, Danielle Machon
Collection: L’amateur de nature , Dunod/Muséum national d’Histoire naturelle
2013 – 192 pages – 136×210 mm
Editions DUNOD

Présentation de l’éditeur :

Comment faire son eau de toilette personnelle ? Comment reconnaître l’Ombilic de Vénus ?Ces guides de nouvelle génération, publiés en partenariat avec le Muséum, ouvrent les portes de la nature à ceux qui veulent mieux la connaître. Les ouvrages s’articulent en deux parties. La première donne les éléments indispensables à la préparation de l’excursion : comment observer une plante ? Quelles sont les plantes sauvages utiles ? et des informations scientifiques sur les plantes : différentes familles, qualités physico-chimiques etc. La seconde partie est consacrée à l’identification proprement dite sous forme de 100 fiches : les espèces alimentaires, fourragères, aromatiques, médicinales, dépollueuses, tinctoriales… En annexe, un carnet pratique donne les coordonnées d’associations, de musées, de sites web scientifiques grand public, ainsi qu’une bibliographie.

Sommaire : Le monde des plantes sauvages. Les secrets des plantes sauvages utiles. Utiliser les plantes sauvages (classes d’utilités, où les trouver, réaliser un herbier, faire un jardin). Reconnaître les plantes sauvages utiles. 100 plantes en fiches : aromatiques, herbes, les plantes à bonbons, fourragères, parfumerie, pharmacie, textile, teintures, ornement, dépolluantes, insecticide. Carnet pratique. Index

Biographie des auteurs
Nathalie Machon – Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle
Danielle Machon – professeur des écoles en retraite

Notre avis : Il existe des quantités de guides de terrain pour découvrir la flore sauvage. Les avantages de celui-ci est qu’il ne prétend pas être exhaustif mais vise à appréhender une centaine de plantes présentant un intérêt médicinal, alimentaire, tinctorial… Un ouvrage scindé en deux parties. La première pose le décor : les principales familles, les principales caractéristiques, etc. Une première partie qui est certainement le point fort de cette collection de guide car elle permet à tout amateur de maîtriser rapidement les termes techniques essentiels et de connaître parfaitement le minimum nécessaire pour partir à la reconnaissance des plantes en ayant en tête une base clairement expliquée. Le livre prend en effet l’espace et le temps nécessaires pour bien vous expliquer ces caractéristiques et c’est là un point à saluer. Ensuite, la seconde partie, plus classique dans ce genre d’ouvrages dresse le portrait de 100 plantes. Pour celui qui ne cherche qu’une initiation, il trouvera là son bonheur, les autres devront inévitablement se rabattre sur des ouvrages plus complets, plus détaillé par la suite. Mais tous trouveront dans cette collection de guides pour amateur de nature, un vrai bon départ.

Petit Larousse des plantes médicinales, Gérard Debuigne, François Couplan, éditions Larousse

Petit Larousse des plantes médicinales
Textes: Gérard Debuigne & François Couplan
Planches photographiques: Pierre & Délia Vignes
Editions Larousse
Collection : Petit Larousse de… Pratique
396 pages
Format: 23,50 x 19,50 cm
Prix: 24,90€

Présentation de l’éditeur:
Un guide pour apprendre à reconnaître et à cueillir ses plantes médicinales, à préparer des remèdes sans danger et à soulager ses petites affections par les plantes.
300 plantes médicinales : de l’herborisation à l’herboristerie. Pour devenir un herboriste…en herbe.

Notre avis:
Ce Petit Larousse des Plantes médicinales se base sur son prédécesseur, le Petit Larousse des plantes qui guérissent dont la première édition, celle de 1972 avait été, pour beaucoup de passionnés, une source majeure d’information. En 2006, Gérard Debuigne, médecin, s’accompagnait sur les textes de François Couplan, ethnobotaniste et élargissait quelque peu la thématique à des usages plus populaires comme des recettes ou, effet de mode ou non, à des plantes plus exotiques.
Ce Larousse-ci repose donc sur les connaissances accumulées lors de la rédaction du précédent. Il prend le parti d’encore réduire le nombre de plantes. 100 sont présentées en double-page, 200 dans une seconde partie, un peu moins explicite.
Les experts n’y apprendront donc pas grand-chose de plus et l’attrait de ce livre sera, pour eux, purement esthétique ou entrant dans un esprit de collection d’ouvrages sur le sujet.
Les débutants ou toute personne voulant découvrir le monde des plantes médicinales, seront, eux, plus que satisfaits. En effet, ce livre suit une logique d’information au tout public. A l’heure où la phytothérapie revient de tous côtés, il est urgent de bien informer les gens. Surtout que, pendant plusieurs décennies, la suprématie des médicaments chimiques a opéré une nette coupure d’avec les traditions médicinales et autres usages de nos plantes indigènes. En prenant le parti de présenter les 100 plantes les plus couramment utilisées et les plus immédiatement accessibles, les auteurs opèrent un excellent travail de vulgarisation scientifique, mettant à la portée de tous, une information précieuse, nécessaire, voire urgente.
Enfin, si les textes jouissent d’une clarté très appréciable, le travail sur les planches photographiques est tout à fait remarquable ! Ceux qui ont des difficultés à reconnaître les plantes à partir d’un herbier ou de dessins, trouveront ici des photos poussant les détails, donnant un excellent aperçu de chacune des plantes présentées.
En conclusion, un Larousse utile qui trouvera à coup sûr sa place sur les étagères de votre bibliothèque.